Le citoyen, la République, la démocratie.

Comme promis, voici la correction du 1er contrôle d’éducation civique. En souhaitant que vous en fassiez le meilleur usage.

E. Rouault.

 

Etude de documents.

Doc. 1

1. Selon la Constitution, la République est indivisible, démocratique, laïque et sociale.

 

2. « Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » fait référence au droit de vote des citoyens au suffrage universel et au droit d’éligibilité (que vous avez oublié …). C’est le principe démocratique de la République.

 

3.« Elle respecte toutes les croyances » correspond au principe de la laïcité.

 

Doc. 2 et 3

4. Parmi les nombreux symboles de la République, on peut, sur ces documents, observer Marianne, le drapeau tricolore et la devise.

 

Document 4.

5. Ce dessin humoristique nous fait comprendre si la France est une démocratie, l’intolérance, les inégalités, la xénophobie et la tentation du parti unique existent.

 

Paragraphe argumenté. En rouge, des précisions qui n’ont pas a être dans le devoir.

La République française est indivisible, démocratique, laïque et sociale. Sa devise est « Liberté, Egalité, Fraternité ». Démocratique, car les citoyens exercent leur souveraineté par le droit de vote au suffrage universel pour élire leurs représentants ou prendre directement une décision grâce au referendum. Sociale, puisque nous avons un système de solidarité qui assure des aides aux malades, aux personnes retraitées, aux familles…

Notez ici que la 1ère phrase est la réponse tirés des documents et que la seconde utilise les connaissances personnelles issues du cours. On pouvait utiliser d’autres exemples (indivisible : les lois sont les mêmes pour tous. Une région ne peut sortir de la République. Laïque : chacun peut pratiquer sa religion, l’école publique accepte tous les enfants…)

         La République a plusieurs symboles. La devise « Liberté, Egalité, Fraternité », Marianne, le drapeau tricolore bleu blanc rouge, l’hymne national « la Marseillaise ». Ils sont issus de la Révolution française. On les utilise lors des rencontres sportives internationales, des commémorations, de la fête nationale, …

Même remarque.

         La République  a déjà été remplacée par des régimes autoritaires, au XIXè siècle par Bonaparte, puis Louis Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III), et au XXè par le régime de Vichy de 1940 à 1944 qui a par exemple livré des juifs aux Allemands et donc nié le principe d’égalité. De nos jours, il existe encore des menaces, comme le racisme, l’intolérance, et certains partis politiques véhiculent ces idées contraires aux principes républicains.

Ici, à part le document 3, seules sont utilisées  les  connaissances personnelles.

 

Il n’était pas demandé d’introduction ni de conclusion, mais leur présence valorise le travail.

Ainsi on pouvait proposer :

Intro :

Qu’est-ce que la République française, pourquoi est-elle une idée à faire vivre ?

Conclusion :

Héritée de la révolution, la République est un idéal mais ses principes ne sont pas acquis de façon complète ou éternelle, c’est à nous de les faire vivre.

 

niveau: